Références | Si vous consommez de la bière, faites-le avec modération.

section

L'orge de Bekoji

Il était une fois, dans un tout petit village éthiopien

Loin de notre Belgique, un groupe de coureurs s’entraîne d’arrache-pied au petit matin. L’air matinal est encore frais mais l’altitude l’empêche d’atteindre pleinement les poumons. L’atmosphère est sereine mais concentrée. L’équipe,  encadrée d’une main de fer par le coach fait le point sur les objectifs à atteindre pour aujourd’hui mais aussi sur les objectifs à long terme avant de s’élancer autour de cette piste en terre battue, loin des standards professionnels et des centres
d’entraînement de haut niveau. Ces jeunes athlètes, garçons et filles  sont rayonnants, même après un nombre incalculable de tours de piste effectués alors qu’une grande partie du reste de la ville est toujours endormie. Quel est donc leur secret ? 

Magie éthiopienne ?
De la magie ?  Leur entraîneur en rigole.  « Non, rien de tout ça n’est magique. Je vais vous livrer notre secret. Tout réside dans le régime alimentaire de mes athlètes. L’orge, voilà notre aliment star, notre recette magique pour rafler toutes ces médailles ! Evidemment, il ne faut pas négliger que cela vient en plus d’un entraînement très sérieux, d’une discipline de fer et d’un travail acharné. Comme pour tout sportif de haut niveau !»

En effet, la cuisine éthiopienne traditionnelle a fait de l’orge un de ces ingrédients phares. Cette « power food » a en effet des vertus très bénéfiques pour la santé. Le coach, et les athlètes, soutiennent également que c’est bien l’orge qui apporte force et énergie quotidienne aux sportifs entraînés à Bekoji.
L’orge est méconnue et très peu cuisinée en Belgique. Et pourtant, nous en consommons régulièrement car elle est l’un des nombreux ingrédients naturels présents dans la bière. Découvrez toutes les recettes à base d’orge dans la section « cuisiner ».